top of page

Sociétés technologiques & fracture numérique : la situation inédite d’une nouvelle forme de pauvreté


Les infrastructures numériques sont devenues les fondations de nos modes de vie modernes, connectés par les technologies variées d’informations et de communications et les technologies intelligentes. Afin de bénéficier de ces bénéfices, toutes les personnes doivent pouvoir atteindre un certain niveau d’informatisation et nous avons tous besoin de savoir communiquer avec différents médias afin de mener nos vies au jour le jour. Cependant, cette numérisation rapide de nos sociétés crée des iniquités, car l’utilisation numérique n’est plus un choix mais une nécessité au quotidien.


Pour les personnes qui manquent de ressources numériques et de savoir-faire, leur capacité à bénéficier des services et des ressources a un impact direct sur leur santé [1]. A une époque ou le développement technologique et le vieillissement de la population sont prévalents, il est vital de capitaliser sur les opportunités d’apprendre à utiliser les technologies afin de déployer la connexion sociale et améliorer la qualité de vie et le maintien à domicile. La technologie a ce potentiel de jouer un rôle intégral dans tous ces attributs, en se complémentant et en maintenant la mise à jour des connaissances. Cette numérisation rapide comporte des défis, comme celui de rester à jour avec le rythme effréné des changements technologiques et le langage et la terminologie utilisés, qui deviennent trop compliqués à suivre. Ces barrières empêchent leur capacité à adopter de nouvelles technologies [2].


Le concept de fracture numérique a émergé dans les années 90 dans les médias américains [3]. Elle a été créée au départ comme une métaphore qui représentait les inégalités entre les personnes qui ont accès à la technologie et celles qui ne l’ont pas, que ce soit en termes géographique, socioéconomique, ou d’opportunités d’accéder aux technologies d’information et de communication [4]. A un niveau social, cette fracture se réfère à l’écart entre les groupes majoritaires et minoritaires, incluant les résidents à bas-revenu, les minorités ethniques, les communautés rurales, les personnes aînées, les personnes à situation de handicap et les femmes [5], [6]. En d’autres mots, il y a des classes sociales désavantagées au niveau de l’information, qui ne profitent pas des bénéfices d’une société de connaissances et d’informations [2], et les personnes aînées sont le groupe le plus touché. Autrement dit, ces groupes sont les nouveaux pauvres en information [7].


Un enjeu majeur pour lutter contre ces nouvelles formes d’exclusion numérique est celui de la littératie numérique. Une définition simple de celle-ci est la capacité à saisir l’information générée par un outil numérique et à exécuter les tâches en fonction [8]. Elle est devenue un enjeu crucial pour se saisir et communiquer des messages socialement variés et culturellement acceptés [3], et ainsi maintenir et développer la capabilité à l’information sur le temps d’une vie [2], afin de construire une société de vieillissement actif, en évolution numérique constante, en enlevant les freins socio-économiques et technologiques [4].


References

  1. Zhou Y, He T, Lin F. The Digital Divide Is Aging: An Intergenerational Investigation of Social Media Engagement in China. Int J Environ Res Public Health. 2022; 19(19). doi: 10.3390/ijerph191912965

  2. Ngiam NHW, Yee WQ, Teo N, Yow KS, Soundararajan A, Lim JX, et al. Building Digital Literacy in Older Adults of Low Socioeconomic Status in Singapore (Project Wire Up): Nonrandomized Controlled Trial. J Med Internet Res. 2022; 24(12). doi: 10.2196/40341

  3. Liu L, Wu F, Tong H, Hao C, Xie T. The Digital Divide and Active Aging in China. Int J Environ Res Public Health. 2021; 18(23). doi: 10.3390/ijerph182312675

  4. Freeman S, Marston HR, Olynick J, Musselwhite C, Kulczycki C, Genoe R, et al. Intergenerational Effects on the Impacts of Technology Use in Later Life: Insights from an International, Multi-Site Study. Int J Environ Res Public Health. 2020; 17(16). doi: 10.3390/ijerph17165711

  5. Jun W. A Study on the Current Status and Improvement of the Digital Divide among Older People in Korea. Int J Environ Res Public Health [Internet]. 2020; 17(11). doi: 10.3390/ijerph17113917

  6. Song Y, Qian C, Pickard S. Age-Related Digital Divide during the COVID-19 Pandemic in China. Int J Environ Res Public Health [Internet]. 2021; 18(21). doi: 10.3390/ijerph182111285

  7. Kärnä E, Aavikko L, Rohner R, Gallistl V, Pihlainen K, Müller C, et al. A Multilevel Model of Older Adults’ Appropriation of ICT and Acquisition of Digital Literacy. Int J Environ Res Public Health. 2022; 19(23). doi: 10.3390/ijerph192315714

  8. Lee H, Lim JA, Nam HK. Effect of a Digital Literacy Program on Older Adults’ Digital Social Behavior: A Quasi-Experimental Study. Int J Environ Res Public Health. 2022; 19(19). doi: 10.3390/ijerph191912404

9 vues

Comments


bottom of page